BRISSET CENTENAIRE PAULETTE MICHEL 2018 groupeEn cette année 1918, la guerre a déjà tué 1 450 000 soldats. De plus, les naissances se sont effondrées de 1,4 million à la normale. Aussi, naître voici un siècle revêt un caractère quasi exceptionnel. Cependant, le 30 avril, la petite Paulette sourit à ce monde en folie. Malheureusement, le 9 juin, près de Compiègne son papa rejoint la longue cohorte des victimes de la Première guerre. Du Pas-de-Calais, la fillette grandit et se marie.

BRISSET CENTENAIRE PAULETTE MICHEL 2018 fleursElle suit son mari cheminot à Beaumé. Une demi-sœur naîtra. L’arrivée au quartier de la Verrerie marquera une nouvelle étape de sa vie prolongée rues de la Verrerie, Debeney et Clemenceau. Paulette donnera la vie à deux enfants, une fille, épouse de Francis Vilaire, et à un garçon. Aujourd’hui, elle compte six petits-enfants et quatorze arrière-petits-enfants. Lundi, à la Résidence Brisset, où elle est arrivée voici dix ans, Paulette Michel a soufflé les bougies de son centième anniversaire et reçu de Jean-Jacques Thomas le bouquet de fleurs aussi fraîches que son sourire.