TRANSFRONTALIÈRES 2018 GUITARES PICARDIE Anne-Charlotte Montville chantD’abord seuls en scène, Giorgio Albani, l’Italien, et Omar Cyrulnik, l’Argentin, se sont ensuite mêlés aux vingt-huit jeunes musiciens de l’ensemble départemental, parmi lesquels douze Hirsonnais du Conservatoire hirsonnais. Et pour mieux préparer l’avenir, au sein de l’orchestre, Frédéric Bernard a même réservé une place à deux benjamins, Victor Thienpondt, sept ans, et Léo Chartrain, onze ans.    

TRANSFRONTALIÈRES 2018 GUITARES PICARDIE Anne-Charlotte MontvilleAutre invitée de marque de cette soirée consacrée à la guitare, dans un répertoire à la fois contemporain et lyrique, la soprano-colorature Anne Charlotte Montville fut accompagnée par l’ensemble des musiciens. Qu’il s’agisse de « L’hymne à l’amour », d’Édith Piaf ou de « La quête », de Jacques Brel, sa tessiture s’est parfaitement adaptée à la sonorité des instruments. 

TRANSFRONTALIÈRES 2018 GUITARES PICARDIE salle scène

Validée également par deux « bis » et une « standing ovation », cette programmation a, sans aucun doute, atteint l’un des objectifs affichés de l’association. Pour le public hirsonnais, il fallait sûrement se féliciter qu’elle ait pu trouver une place parmi les quatorze dates que propose, cette année, « Guitares en Picardie ».