ORCHESTRE PICARDIE AG 2018 BureauL’annonce sera officielle dans les prochains jours. L’Orchestre de Picardie devrait être labellisé « Orchestre national » en région. « Cette nomination, explique Jean-Jacques Thomas, son Président, lors de la récente assemblée générale organisée à Amiens, constitue une reconnaissance et même une consécration pour une formation qui l’an dernier donna très exactement cent concerts dont 87 dans les Hauts-de-France. Le 12 mai, il était, également, en Grande-Bretagne pour y donner le « War requiem » devant une salle comble de 1 700 spectateurs ».

ANGES BLANCS 2017 afficheDe même, en matière de création, un opéra de poche «  Les anges blancs » fut donné à l’Ambassade de France d’Australie à Paris et à Hirson. En 2007, il proposa deux œuvres de Pascal Zavaro, « Hamelin, concerto pour clarinette » et « Concerto pour tuba », « Geek bagatelles », de Bernard Cavanna ; « Baba, concerto pour Tididibab et orchestre », « Night walk », d’Amel Dupas, lors du « Jaaz festival », de Saint-Omer. Outre cinq concerts à Paris, l’orchestre dirigé par Arie Van Beek anima trente-sept ateliers-découvertes et assura quarante-quatre ateliers-découvertes.

ORCHESTRE PICARDIE WAR REQUIEM 2018 GB

Cependant, l’orchestre national affiche une incontestable dimension internationale et non des moindres. Avec « One », il reste, en effet, le seul à animer un réseau européen et à réunir sept formations : Jenaer Philharmonie (Iéna-Allemagne), Štátny Komorný Orchester Žilina (Žilina-Slovaquie), RTV Slo Symphony Orchestra (Ljubljana-Slovénie), Filharmonia Śląska Im. Henryka Mikołaja Góreckiego (Katowice-Pologne), Filharmonie Bohuslava Martinů (Zlín–République Tchèque), New Symphony Orchestra (Sofia-Bulgarie) ainsi que le University for the Creative Arts (Canterbury-Royaume-Uni).