L'ORACLE ET L'ENFANT 2018 JJT scène publicSoixante-quinze musiciens ; au total, près de deux cents choristes, acteurs, élèves du Conservatoire et des écoles : dès la première soirée, « L’oracle et l’enfant », la cinquième création de Frédéric Bernard a trouvé son public dans une salle Carpentier chauffée pour une fête de la musique que Jean-Jacques Thomas souhaite avant tout dessinée aux couleurs locales. « Pas de tête d’affiche, expliqua-t-il aux nombreux parents présents, mais la possibilité offerte aux enfants de devenir non pas de simples spectateurs, mais les acteurs à part entière de leur vie culturelle ».