ÉPICERIE ANDES VISITE HIRSON 2018 JJTAvec plus de 700 points de collecte et de vente, l’Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires (ANDES) demeure l’un des principaux réseaux d’aide alimentaire français. Hier, les représentants de treize épiceries des Hauts-de-France s’étaient donnés rendez-vous à Hirson pour y débattre sur leur fonctionnement, étudier les mesures prises pour éviter le gaspillage alimentaire et, en même temps, découvrir l’agrandissement des locaux hirsonnais.

ÉPICERIE ANDES VISITE HIRSON 2018 confiture« Au-delà des murs, leur expliqua le Maire d’Hirson, l’épicerie a développé un véritable concept de solidarité active.

De la supérette nous sommes, en effet, passés aux jardins, à un magasin de vêtements, à une cuisine, à des ateliers et, aujourd’hui, à une bibliothèque solidaire ».

ÉPICERIE ANDES VISITE HIRSON 2018 groupe

Avant de retourner plancher sur la saisie informatique des denrées d’entrées et de sorties et sur les partenariats à mener, les délégués du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Oise ont visité la supérette désormais agrandie sur 150 m2. Moyennant trois heures hebdomadaires données à la collectivité, 231 foyers, soit environ 500 personnes, y ont accès selon le principe réitéré des droits et des devoirs.