COUPE DU MONDE 2018 FRANCE BELGIQUE Palais ParisA l’image du soulagement ressenti au terme des six minutes de temps additionnel, sans attendre, les supporters de l’équipe de France sont descendus dans le centre-ville d’Hirson. A commencer par ceux de la salle Carpentier. Drapeaux au vent, les cornes de brume et les avertisseurs résonnaient dans la nuit.

COUPE DU MONDE 2018 FRANCE BELGIQUE voiture filletteComme le carton reçu par Kylian Mbappé, même la petite bruine passait inaperçue. « On est, on est, on est en finale » chantait la rue. Peu importe contre qui. Voilà bien longtemps que l’on n’avait pas dansé sur une musique intérieure.

Comme en 1998 et en 2006, la qualification est là. La performance méritait bien un défilé,  une fête populaire et quelques fusées rue Charles De Gaulle.

COUPE DU MONDE 2018 FRANCE BELGIQUE femme drapeau

Cette communion n’était pas feinte. Dans une ambiance bon enfant, en famille ou entre amis, dans les voitures ou sur le trottoir, le plaisir des uns et des autres faisait … plaisir à voir. Et sans doute, à revoir, espère-t-on dimanche en fin d’après-midi.