08 août 2018

LA BUVETTE-PAUSE FRAÎCHEUR.

En attendant l’aménagement et l’ouverture du Point d’accueil, prévu face à l’ancienne hostellerie et financé par l’État et le Conseil régional au titre du Contrat de ruralité, les (nombreux) promeneurs de Blangy souhaitaient une buvette. La fraîcheur du site attire, en effet, chaque jour et, plus encore le week-end, les amateurs de promenades sous les frondaisons et près du plan d’eau. Jusque fin août, dans la semaine à partir de 15h, tables et parasols attendent le public pour se désaltérer, manger une glace, boire un café ou... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2018

CHRISTOPHE DUQUESNE HEUREUX POUR PAULINE FERRAND-PRÉVOT.

Depuis sept années et leur rencontre lors de la Cantonale, disputée à Hirson, Christophe Duquesne supporte Pauline Ferrand-Prévot. Autant qu’il le peut, il l’accompagne sur les grandes courses. Avec elle, il a vécu d’immenses joies à Ponferrada, en Espagne, en 2014 ; l’année d suivante à Tabor, en Tchéquie puis en Andorre avec, chaque fois, un maillot arc-en-ciel endossé dans trois disciplines différentes. Il a également connu de grandes déceptions comme lors des J.O de Rio où Pauline abandonna. Le sport de haut niveau est,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2018

L'INSERTION, UN TREMPLIN VERS L’EMPLOI.

L’objectif premier des chantiers d’insertion reste de préparer et de favoriser le retour à l’emploi. Formation, stage et immersion en entreprise complètent la remise à niveau ou l’initiation proposée. Ainsi, sur le chantier de l’Épicerie solidaire, Ali Semmah est entré en formation à Saint-Quentin pour obtenir un titre professionnel d’employé de commerce et Christophe Alliaume est embauché par « Le Relais », l’entreprise nationale de recyclage de vêtements.
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2018

ATELIERS ET CHANTIERS : LE PRINCIPE DES DROITS ET DES DEVOIRS.

Donner à la collectivité entre trois et neuf heures hebdomadaires dans les ateliers solidaires animés par le CCAS en échange des denrées de l’Épicerie solidaire vendues à 10% de leur prix : depuis sa création en 2006, le principe des droits et des devoirs préside à une aide sociale à l’opposé d’un assistanat dépassé. A Hirson, chaque allocataire du RSA est ainsi invité à signer un contrat d’engagement réciproque de manière à l’accompagner dans un parcours socio-professionnel, là-encore, gagnant-gagnant.
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]