PIERRE SELLIER CARTE POSTALELors de la conférence qui lui fut consacrée à Hirson, Jean-Jacques Thomas rappela que l'homme aurait pu demeurer à jamais un soldat méconnu. Pierre Sellier est, cependant, entré dans la postérité le 7 novembre 1918 pour avoir sonné le premier cessez-le-feu sur la route entre Haudroy et La Capelle. A l’occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, il sera à nouveau dans la lumière grâce au livre d’un jeune Hirsonnais. Engagé dans l’armée de terre depuis 2001, Damien Charlier le signe avec Eva Renucci, actuellement chargée de recherches et d’enseignement au service historique de la Défense, à Vincennes.

CENTENAIRE 14-18 2018 DAMIEN CHARLIER conférenceTous deux abordent les conditions de la fin des combats de la Grande Guerre dans lesquelles Pierre Sellier y occupe une place essentielle. Damien Charlier y dresse le portrait d’un soldat qui a combattu à Verdun puis, en avril 1917, sur le Chemin des Dames. Devenu le « Clairon de l’armistice », la paix revenue, il reviendra à Haudroy où des années auparavant il avait sonné la fin des combats sur le marchepied d’une des automobiles du cortège qui conduit les plénipotentiaires jusqu'à La Capelle.

CENTENAIRE 14-18 2018 DAMIEN CHARLIER conférence public

. « Pierre Sellier, le clairon de l’armistice » - Souscription à « Le livre d’histoire » : 17, rue de la citadelle – 02550 – Autremencourt – 29 € - www.histoire-locale.fr