17 octobre 2018

AVEC 56 CONTRATS D’APPRENTISSAGE ET DE PARCOURS EMPLOIS COMPÉTENCES : LES TROIS – RIVIÈRES INNOVENT.

« Avec ces 17 contrats d’apprentissage et ces 39 contrats PEC. Ce sont, aujourd’hui 56 emplois qui sont occupés avec un accompagnement personnalisé ; 56 personnes qui quittent un chômage toujours traumatisant, pour travailler, trouver ou retrouver leur dignité ; prouver leur utilité et leur efficacité ». En signant avec les Maires d’Aubenton, Bucilly, Besmont, Buire, Mondrepuis, Neuve-Maison, Saint-Michel et Watigny, le premier plan jamais élaboré dans l’Aisne, Jean-Jacques Thomas et la Communauté de... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2018

NICOLAS BASSELIER : « VOTRE DÉMARCHE EST EXEMPLAIRE ET MÉRITERAIT D’ÊTRE DUPLIQUÉE ».

Après la décision du gouvernement en août 2017 de réduire sans concertation le nombre d’emplois aidés, Préfet de l’Aisne, Nicolas Basselier est revenu sur la mobilisation de Jean-Jacques Thomas et des élus des Trois-Rivières au travers de leur opération « villes et villages morts ». « Vous avez cependant su dépasser la protestation pour devenir une force de proposition. En février, une réunion empreinte de franchise vous avez agi avec ce plan intercommunal. Je salue cette initiative, la première dans l’Aisne, et votre état d’esprit... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2018

SANS FORMATION AU RABAIS, SORTIR L’APPRENTISSAGE DE SON GHETTO.

« Avec ce plan en faveur de l’apprentissage et l’embauche de dix-sept apprentis vous avait fait un choix intelligent : celui de la mutualisation. L’aide de 1 000 € apportée aux communes ajoutée aux 3000 € de la Région crée les conditions pour débloquer la situation ». Le constat dressé par le Préfet de l’Aisne souligne le pragmatisme de l’intercommunalité « ancrée sur le territoire ». Alors que l’apprentissage a eu, longtemps, mauvaise presse en semblant « être une formation au rabais, réservée à certaines filières,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2018

DE RICHARD STRAUSS A LUDWIG VAN BEETHOVEN, DEMAIN A l’EDEN, EMBARQUEMENT POUR UN VOYAGE ROMANTIQUE.

Plus ou moins en délicatesse avec le régime nazi, Strauss vécut très mal les dernières années de guerre. Surtout, en 1943, la destruction, sous les bombes alliées, des opéras de Dresde et de Munich. Les « Métamorphoses » pour 23 instruments à cordes, écrites en mars-avril 1945, portent la trace de cette souffrance. En même temps, par la majestueuse complexité de son écriture, cet immense lamento affirmait la pérennité de la tradition germanique dont Strauss se pensait l’ultime dépositaire. De ce point de vue, le titre même... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]