GILETS JAUNES HIRSON 2018 GENDARMES MOBILESHier peu après 14h, à la demande du Ministère de l’Intérieur, les gendarmes mobiles ont procédé à l’évacuation du seul barrage hirsonnais. Les agents de la voirie départementale ont été réquisitionnés pour dégager la chaussée. Il en fut de même pour les Services techniques municipaux auxquels les forces de l’ordre ont demandé de démonter le chapiteau et d’enlever le toilette. L’opération s’est déroulée sans heurt. Les gilets jeunes se sont ensuite regroupés sur le parking d’Auchan avant de reprendre position sur le giratoire de Charleville. Un nouveau rendez-vous a été fixé aux manifestants pour ce matin.