ORCHESTRE PICARDIE 2018 CONFÉRENCE PRESSE RÉGION élus directeursQu’il s’agisse du Conseil Régional des Hauts-de-France ou d’Amiens-Métropole, jeudi, les deux assemblées ont concrétisé leur soutien à l’Orchestre de Picardie dont l’absence de trésorerie posait d’évidentes difficultés, notamment liées au versement tardif des subventions européennes. Le 19 avril, Jean-Jacques Thomas et le Bureau avaient sollicité une recapitalisation de l’ensemble désormais labellisé orchestre national. Via la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), l’État apporte 217 860 € et l’Agglomération 102 000 €.

ORCHESTRE PICARDIE 2018 CONFÉRENCE PRESSE RÉGION JJT FDRestait l’intervention de la Région, le principal financeur dont François Decoster, le Vice-Président chargé de la culture, a, comme Alain Gest, rappelé son attachement à l’Orchestre et qu’il n’avait jamais été question de le fusionner avec son homologue lillois ou, pire, de le voir disparaître. Avec près d’une centaine de concerts et un rayonnement territorial unique grâce à un budget de 4, 326 millions d’euros, l’orchestre avait besoin de l’équivalent de trois mois de trésorerie.

ORCHESTRE PICARDIE 2018 CONFÉRENCE PRESSE RÉGION table

L’assemblée régionale a donc voté jeudi une avance de 1,3 millions que l’association remboursera de 2021 à 2033 à raison de 100 000 € par an. Dans le traité, approuvé à l’unanimité par le Bureau, l’ensemble des partenaires ont ainsi fixé les modalités de leurs interventions avec un plan de retour à l’équilibre également approuvé le 19 avril. Tout en maintenant l’ambition culturelle et artistique. Un objectif partagé par les partenaires réunis lundi à Amiens.