ORIGNY 2018 CENTRE DE SECOURS INAUGURATION passage revue

Créé en 1945, dans un local sous la mairie, ce qui n’était pas encore un centre de secours, mais le modeste abri de d’Eugénie, la première motopompe acquise sept ans plus tard, sa transformation a connu samedi matin sa plus importante évolution. Du Dodge laissé par les Américains, en passant par Josiane, l’autre motopompe, et le local municipal exigu de la rue de la fontaine puis aux modernes véhicules de première intervention, la révolution des matériels ira de pair avec les missions des sapeurs-pompiers.  

ORIGNY 2018 CENTRE DE SECOURS INAUGURATION Lieutenant ChoquetAfin de faire face dans les meilleures conditions à la centaine d’opérations accomplies chaque année, sous la direction du Lieutenant Choquet, les vingt et un agents du SDIS avaient, effectivement, besoin de cet ensemble de 200 m2 et d’un investissement de 486 000 € entièrement assuré par le Service départemental et pour lequel Jean-Jacques Thomas s’est battu. « Avec opiniâtreté », nota d’ailleurs Christiane Pinckers.

ORIGNY 2018 CENTRE DE SECOURS INAUGURATION ruban

Après la coupure du ruban inaugural, la Maire d’Origny rendit, également hommage à son prédécesseur Jean-Louis Pérotin, pour la mise à disposition d’un terrain relié à la RD 963, partageant, du même coup sa fierté avec les sapeurs-pompiers auriniens et l’espoir de susciter de nouvelles vocations. En effet, si, comme ailleurs, leur principale mission fut longtemps d’éteindre les incendies, aujourd’hui, nota Sonia Hasni, « les pompiers éteignent d’autres types de feu : celui de la douleur lors des secours aux personnes, des accidents de la route, celui d’une souffrance sociale plus sourde, plus isolée, dont ils sont parfois les premiers témoins dans l’exercice de leurs missions ».

ORIGNY 2018 CENTRE DE SECOURS INAUGURATION discours Sonia Hasni

« Cet état de fait, réenchérit la Sous-Préfète, se retrouve partout, mais avec une acuité particulière dans la grande ruralité où la solitude et l’enclavement font encore plus sentir leurs effets sur des personnes en situation de grande vulnérabilité ».

ORIGNY 2018 CENTRE DE SECOURS INAUGURATION assistance

Une vision et un engagement partagés par Jean-Jacques Thomas et Nicolas Fricoteaux quant à la nécessité d’un maillage territorial dense en complémentarité avec les centres plus importants. « Après les constructions d’Aubenton et d’Origny, la réhabilitation lourde d’Hirson, réaffirma le Président de la Communauté de communes des Trois-Rivières, la transformation du CPI de Watigny s’avère indispensable tant il est vrai que la qualité de l’intervention dépend, aussi, de sa rapidité ». L’occasion pour Sonia Hasni de faire rimer proximité, réactivité et efficacité.