GENDARMERIE PANNEAU 2015Alors que les rapports entre Gilets jaunes et forces de l’ordre étaient – à quelques exceptions près – empreints de respect avec le souhait des gendarmes de privilégier la sécurité du giratoire hirsonnais, les relations ont gravement dégénéré vendredi peu après 18h30. Hier, LCI faisait état d’éléments alcoolisés et plusieurs automobilistes bloqués dénonçent, aujourd'hui, des rétroviseurs endommagés. Quoi qu’il en soit, avant-hier, muni d’un manche de pioche, particulièrement virulent, un manifestant originaire de Mondrepuis s’en est d’abord pris à deux gendarmes féminines. L’arrivée de quatre renforts ne l’a pas calmé. L’homme frappe alors le Major au visage. Deux autres gendarmes sont blessés au poignet et au genou. Ils se sont vus prescrire entre trois et cinq jours d’ITT. Ce matin, l’agresseur était placé en garde à vue en Gendarmerie d'Hirson.