BUCILLY VOEUX 2019 Annie SomvilleLa coulée de boue du 27 mai 2018 demeure dans toutes les mémoires. La violence du courant a, en effet, ravagé la chaussée mais, également, touché plusieurs habitations. Cet épisode exceptionnel a, heureusement, généré une solidarité entre les habitants mais tout autant avec la Ville d’Hirson et son personnel municipal, les sapeurs-pompiers, le village d’Éparcy et de nombreux bénévoles extérieurs. Cependant, comme le rappela Annie Somville lors de la cérémonie des vœux, outre les 24 644 € à charge pour la commune, l’eau boueuse pose le problème de certaines pratiques agricoles et, précisa-t-elle, « le refus d’un exploitant de planter des haies et de laisser une largeur enherbée en bordure de champ.

BUCILLY COULÉE BOUE 27 MAI 2018L’environnement et la santé publique occupèrent, du reste, une large part dans le bilan et les projets communaux face à la nécessité de ne plus utiliser de produits phytosanitaires, pour certains cancérogènes. Des massifs vont donc être créés rue de l’église au niveau des talus et la place de la mairie. Là encore la solidarité technique a joué avec les conseils techniques des services municipaux hirsonnais et l’aide financière de l’agence de l’Eau Seine – Normandie. Une convention sera d’ailleurs signée avec la Municipalité d’Hirson afin d’engager un fleurissement durable.

BUCILLY VOEUX 2019 populationAutre initiative, Guénaël Hallart et le CPIE installeront des panneaux pédagogiques et des hôtels à insectes. Avec les élèves de CP – CE1, ils planteront une haie basse d’arbustes endémiques. L’objectif est de donner à Bucilly un aspect plus authentique et naturel tout en réduisant les interventions humaines grâce à des plantations peu exigeantes en arrosage et en désherbage.