HIRSON TEMPÊTE MARS 2019 arbre foyer déracinéDepuis hier, les Hauts-de France ne sont plus en vigilance orange en raison des vents violents qui ont balayé la région durant la journée dominicale. Elle repasse en jaune jusqu’aujourd’hui 16h. Mesurées à 115 Km/h, les rafales ont, cependant, causé des dégâts en faisant exploser les vitres de deux abribus avenue des Champs-Élysées et de Verdun. L’antenne de l’Établissement de santé mentale de Prémontré a vu son entrée barrée par un arbre déraciné.

HIRSON TEMPÊTE MARS 2019 abribus Champs ÉlyséesUn sapin est, également, tombé dans l’enceinte du lycée Joliot-Curie. Comme les gendarmes et les sapeurs-pompiers, les agents municipaux ont été mobilisés à partir de 11h. Le frêne de l’entrée du square Salaün n’a pas non plus résisté et il s’en est fallu de peu qu’il ne s’abatte sur le Foyer Mahoudeaux. Il fut découpé tout comme l’arbre qui barrait l’accès au Domaine de Blangy.

HIRSON TEMPÊTE MARS 2019 arbre Champs-Élysées

Des tuiles et des ardoises sont tombées sur la chaussée. Ce matin, les entreprises présentes sur les chantiers des résidences « autonomie » et « Orpéa » auront à relever les palissades couchées par le vent. Autres conséquences de ces coups de vent, à 17h, dans l’Aisne, 3 500 foyers étaient privés de courant et le trafic SNCF fut perturbé, notamment sur l'axe Aulnoye-Hirson, en raison des chutes d’arbres sur les lignes TER.