FESTIVAL CLOWNS 2019 Marchellos« Bonjour les petits éléphants ». Le jeu de mots est connu, cependant les petits enfants rient toujours de bon cœur. Pas seulement. Dimanche, après-midi, salle de l’Eden, les parents et grands-parents se sont, également, laissés prendre au jeu du clown blanc et de l’auguste. Il a suffi d’un nez rouge, ce petit masque coloré, pour que l’hilarité gagne la salle.

Né à Tergnier durant la Seconde guerre mondiale, grâce à deux clowns cheminots, Bouly et Culbuto, devenu ensuite international, dans cette époque troublée, le festival visait d’abord à donner de la joie aux enfants et à récolter des fonds pour adresser des colis aux prisonniers de guerre en Allemagne. 

FESTIVAL CLOWNS 2019 salle

« La belle histoire continue » expliqua dimanche Jean-Jacques Thomas, salle de l’Eden, avec, désormais, pour seul objectif de maintenir une comédie universelle et de déclencher un rire identitaire lié au personnage de l’auguste.

FESTIVAL CLOWNS 2019 Dominos

Sorte de Pierrot de la piste, le clown blanc a besoin de son partenaire, malin ou grotesque, qu’importe, tous deux se complètent merveilleusement. Sur la scène hirsonnaise, en avant-première du Festival de Tergnier, les Marchellos, les Dominos, Benjy et Dimy sont, ainsi, demeurés fidèles à leurs devanciers et à la tradition d’un spectacle éternellement vivant.