BUIRE 19 MARS 2019 dépôt gerbesA Buire, face au monument aux morts, la place du 19 mars 1962 rappelle qu’après les accords d’Évian, quatre soldats d’Algérie buirois ne sont pas revenus. Hier, Jean-Jacques Thomas et Maurice Demeaux sont revenus sur cette guerre qui « trop longtemps, refusa de dire son nom ».

BUIRE 19 MARS 2019 Bernard BéghuinPrésident de la FNACA, en ce jour anniversaire, Bernard Béghuin rappela, également, que la France honorait les 30 000 soldats français disparus durant les dix années de combats en Algérie, Tunisie et Maroc. « Devenus invisibles, mais, toujours présents en nos cœurs, ajouta-t-il, avec bravoure et dévouement, ils ont porté nos trois couleurs. A « Vingt ans dans les Aurès », ils ont vécu l’enfer. Dans des cercueils plombés, sans le moindre humanisme, ils ont été restitués à leur famille, la mention « mort pour la France », souvent absente ».