RÉSIDENCE ORPÉA 2019 terrassement panoramaL’ancienne maison de retraite « Orpéa » implantée rue Camille Desmoulins ne correspond plus aux normes. De plus, l’entreprise souhaite ne plus louer, mais construire un ensemble de 90 lits accompagnés de services adaptés aux maladies neurodégénératives. Entré dans sa phase de concrétisation, le projet s’inscrit dans le programme plus global « Hirson, ville nouvelle ».

RÉSIDENCE ORPÉA 2019 JJTLa visite municipale organisée sur place permit de visualiser la future entrée prévue par la rue Antoine Sue. Derrière les places de stationnement, parallèles à la chaussée, sont prévus le jardin et le restaurant. Certes, pour l’heure, pour spectaculaire qu’il soit, seul le terrassement s’achève, laissant la place à 1 100 m² de voirie et de parkings et à 3 500 m² pour une construction sur quatre niveaux. Les casiers de rétention des eaux pluviales ont été posés.

RÉSIDENCE ORPÉA 2019 visite élus

La piste de ce chantier de près de 10 millions d’euros sera construite dans les prochaines jours avant d’engager le gros œuvre confié à l’entreprise « Lefèvre », de Solre-le-Château. Cette phase essentielle se développera durant six mois. Pour l’architecte Luc De Vita, les délais devraient être respectés avec un achèvement de l’ensemble des travaux programmés pour la fin de l’été 2020.