EFFRY OSSUAIRE 2019 JJT microEn cette année 2019, les échos du centième anniversaire de la Première guerre mondiale s’estompent déjà. Voici un siècle, en 1919, la France et les alliés mettent la dernière main au Traité de Versailles. Le diktat des vainqueurs porte en lui les germes de la Seconde guerre mondiale. Du reste, lors de la cérémonie organisée, mardi, en mémoire des 688 martyrs réunis dans l’ossuaire d'Effry, Jean-Jacques Thomas en appela à Matthias Erzberger, le Ministre plénipotentiaire allemand venu, en Thiérache, demander le cessez-le-feu.

14-18 HAUDROY Matthias ErzbergerLe 26 août 1921, dans son propre pays, il est assassiné par six balles tirées à bout portant.  Par qui ? Par deux hommes. Par deux anciens officiers de marine, Heinrich Tillessen et Heinrich Schulz, membres de l’organisation « Consul », des corps francs de l’Oberland et de la société secrète « Germanenorden », l’ordre des Germains, fondée dès 1912 et première organisation à adopter la croix gammée. Ouvertement antisémite, ce mouvement n’est autre que le précurseur du nazisme. Du reste, promu officier, Heinrich Tillesen ne sera pas inquiété pour l’assassinat de Matthias Erzberger et deviendra quelques années plus tard membre des « SA ».