23e RENCONTRES TRANSFRONTALIÈRES HARMONIE MARLY-GOMONT musiciensSelon Christian Lefèvre, ex-directeur de l’école Jean Zay et chef de l’harmonie de Marly-Gomont, son ancien ensemble, se serait produit salle de l’Eden dans les années soixante. Une certitude, âgé de dix-huit ans, Victor Mulet n’était pas né. Depuis deux ans, il dirige cependant l’orchestre d’harmonie tout en poursuivant ses études musicales.

23e RENCONTRES TRANSFRONTALIÈRES HARMONIE MARLY-GOMONT Victor MuletEn première partie de leurs voisins hirsonnais, ses musiciens ont entamé leur concert avec « Star Wars » et l’ont poursuivi avec « Pavane in Blue », de Ted Huggens avant d’en appeler à Michel Fugain, pour « Je n’aurai pas le temps ». Du temps, il en fut, encore, question avec les trois minutes consacrées à « Casse-Noisette », le chef d’œuvre de Tchaïkovski. Comme le veut la tradition, pour terminer la soirée, les deux orchestres thiérachiens partagèrent la scène pour deux morceaux avec la promesse de retrouvailles. A Marly-Gomont, cette fois.