ANGÈLE LECLÈRE VAL D'OISE portraitElle est aujourd’hui fatiguée. Il est vrai que depuis 105 ans, Angèle Leclère n’a guère été épargnée par vie. Née à Boué en 1914, elle a vécu la première guerre mondiale en Thiérache, en zone occupée. Ses parents connurent les terribles privations de l’époque. Lors de la seconde guerre mondiale, son père, maréchal-ferrant, déménagea à Esquéheries avant de se réfugier en Vendée durant les quatre mois de la seconde guerre mondiale. Entre-temps, à onze ans, Angèle travaille comme fille de ferme à Rocquigny.

ANGÈLE LECLÈRE VAL D'OISE 105e anniversaire

Herbagère au « Petit bois », à La Flamengrie, la jeune épouse a la douleur de perdre son époux à 52 ans. Avec son fils, Jean-Pierre, présent lundi, pour célébrer son 105e anniversaire, elle s’occupa de la ferme et de ses vaches laitières avant de vivre à Hirson, rue Legros. En 2009, elle intègre la résidence du Val d’Oise dont elle est, aujourd’hui, la doyenne. Pour son anniversaire, rien ne manquait, ni le gâteau, ni le bouquet offert par Jean-Jacques Thomas.