GENDARMERIE MOBILE HIRSON 2019 80e ANNIVERSAIRE Général JJTRevue des troupes, levée des couleurs, hommage aux morts, dépôt de gerbe, remise de décoration et citation, défilé de l’escadron : le 80e anniversaire de la création de l’unité 17/9 ne manquait pas de solennité. Placée sous le commandement du Général Sellini, Commandant en second du régiment de gendarmerie des Hauts-de-France ; et du Colonel Broudin, Commandant du groupement d’Arras, cette cérémonie se voulait martiale. Elle le fut. Jusqu’au défilé (applaudi) de l’automitrailleuse légère (AML 60).

GENDARMERIE MOBILE HIRSON 2019 80e ANNIVERSAIRE défiléDébutée en 1937 et 1938, après sa construction, la caserne implantée sur la route de la Belgique fut d’abord occupée en 1940 par les troupes ennemies. A la libération, les pelotons à cheval des gardes mobiles s’installent dans l’enceinte militaire dédiée au Maréchal des Logis-chef Marcel Polliot, tué dans les combats de la campagne de France en 1940. De 1946 à 1962, l’escadron participe ensuite aux campagnes d’Indochine, Tunisie, Maroc et Algérie. 2/6, 22/9 et 17/9 : si son nom change, l’esprit demeure et, aujourd’hui, ses missions le conduisent 200 jours par an en dehors de ses bases thiérachiennes.

GENDARMERIE MOBILE HIRSON 2019 80e ANNIVERSAIRE autorités AML 60Aux actions habituelles de maintien de l’ordre, s’y sont ajoutées la lutte contre le terrorisme et une polyvalence qui témoigne des capacités opérationnelles de l’escadron. Forte de 105 militaires, sous le commandant Adrien Kippeurt, l’unité est d’ailleurs appelée à se renforcer pour atteindre 115 gendarmes. En novembre, elle se déplacera en Nouvelle Calédonie pour trois mois.