TRANSFRONTALIÈRES 2019 PRÉSENTATION Kit Armstrong Nolwenn SirodotDans plus de 80 spectacles, les Transfrontalières mêlent les styles et les genres, artistes amateurs et professionnels. Comme dans un symbole, premier rendez-vous de la saison, entourés des toiles et tapisseries de Claude Lesur et de ses amis chinois, l’ouverture du 3e Printemps de Kit Armstrong réunit le pianiste virtuose et les choristes du Conservatoire placés sous la direction de Colette Chirez.

TRANSFRONTALIÈRES 2019 PRÉSENTATION Lenny Martin public

Pour la circonstance, la Chef de chœur avait également choisi des titres en étroite relation avec la peinture : « Cézanne peint », de France Gall, « Chagall » et « Les tournesols », de Jean Ferrat, « Le peintre », de Francesca Solleville ou, encore, « La vie lilas », de Serge Lama.

TRANSFRONTALIÈRES 2019 PRÉSENTATION Noëlle Grégoire piano

Tour à tour, Émeline Boulot, Violette Védé, Nolwenn Sirodot, Élise Sirodot, Lény Martin et Gaylor Chauderlier, seuls ou au milieu du chœur, ont donné à cette présentation transfrontalière entre Anor, Chimay, Hirson et Momignies, un peu plus d’intensité ou de douceurs aux couleurs dont Jean-Jacques Thomas nota que lorsqu’elles se rencontrent, se confondent ou se contrastent, elles deviennent aquarelles, gouaches ou pastels. De même, quand les notes s’assemblent, s’accrochent, elles deviennent concertos, symphonies, suites ou opéras, rocks ou baroques.

TRANSFRONTALIÈRES 2019 PRÉSENTATION Gaylor Chauderlier

Ils en est de même pour les artistes. Lorsqu’ils se retrouvent, jouent ensemble, s’exposent, partagent la scène, ils composent l’œuvre ou le spectacle. Ainsi, au piano, Noëlle Grégoire et Kit Armstrong ont accompagné les chants et, au-delà, souligné la complémentarité de la politique culturelle hirsonnaise. Plus que jamais clé de voûte des arts, du spectacle vivant et des Transfrontalières.