ULM SP 2019 ANY PORTES OUVERTES atterrissage face au publicLeur optimisme avait déjà pris de la hauteur. Au soir de leur premier rassemblement, Olivia Franzetti et son époux, les organisateurs de la nouvelle association SP-ULM, planaient carrément au regard de l’affluence de la journée avec près de 1 500 personnes le plus souvent le nez en l’air afin de profiter du spectacle.

ULM SP 2019 ANY PORTES OUVERTES Olivia FranzettiAvec quatre types d’engins volants, paramoteurs, multi axes, pendulaires, autogires, et vingt-cinq pilotes venus de Belgique, Reims ou de l’Aisne, l’éventail des aéronefs étaient, comme les voiles, largement ouvert. Quant au public, désireux, à la fois, de profiter d’un baptême et de découvrir ces drôles d’objets volants parfaitement identifiés, il n’y avait que l’embarras du choix.

ULM SP 2019 ANY PORTES OUVERTES paramoteur gonflage voileAu total jusque 20h40, quatre-vingts baptêmes ont pu être réalisés dans le ciel dégagé d’Any-Martin-Rieux. Parmi eux, Marie, 90 ans, du hameau de La Folie, et Prince Maillard, le Maire d’Any, de son propre aveu, « ravi de s’envoyer en l’air ». Avec aux commandes des pilotes chevronnés tel le Berckois Fabien Marc, récemment médiatisé pour avoir traversé la Manche en paramoteur avec son père, la réussite de cette première journée constitue le point de départ de futures aventures. A commencer, ce samedi, avec la Fête du sport organisée à Hirson autour du stade Cambreling, et, à moyen terme, après l’homologation du terrain arnésien, comme l’indiquait, sur place, Jean-Marc Ketels, le Président du Comité régional ULM, une étape du Tour des Hauts-de-France. Sans oublier le développement de l’association désormais sur une belle rampe de lancement.