GENDARMERIE HIRSON 2019 CYBERCRIMINALITÉ JJT« Demain, plutôt que de vous dérober des objets, on vous volera vos données. Voilà pourquoi il faut agir pour se mettre en sécurité ». En ouverture sur la soirée organisée à l’Eden sur la cybercriminalité, le Commandant de la Compagnie de gendarmerie, Henrique Ferreira, a fixé le cadre d’une évolution qui n’épargne ni les entreprises, ni les administrations, ni les collectivités.

GENDARMERIE HIRSON 2019 CYBERCRIMINALITÉ Gendarme LebrunEncore moins les particuliers, par nature, moins protégés. En compagnie de la Lieutenante Le Pogam, commandant la brigade d’Hirson, et du gendarme Lebrun, de la brigade de contact de Sains-Richaumont, plus particulièrement chargé de ce dossier sensible, Jean-Jacques Thomas est revenu sur l’évolution des missions des militaires et les nouvelles formes d’intrusion.

A partir de films et d’exemples concrets, appuyé sur trois piliers, la dissuasion, la prévention, au premier rang de laquelle figure la vidéoprotection, et l’interpellation, le Commandant Ferreira invita son auditoire à la vigilance.

GENDARMERIE HIRSON 2019 CYBERCRIMINALITÉ assistance

Il rappela que souvent, sur Internet, la curiosité engendre la plus grande vulnérabilité. En clair, laisser entrer quelqu’un dans ses messages ou dans son ordinateur est aussi grave que d’ouvrir sa porte à des inconnus.