DÉMOLITION HIRSON RUE ALBERT 1er tracteursLa Municipalité hirsonnaise s’attaque aux friches urbaines et aux habitations en état manifeste d’abandon. Soit, elle les acquiert à l’image des ruines de la rue Alexandre Dumas et de la place Brisset pour y créer des espaces verts et des places de stationnement ; soit elle oblige les propriétaires à les démolir. Rue Albert 1er, sous curatelle, le propriétaire avait d’autant plus abandonné son habitation qu’il fut admis en maison de retraite en 2018.

DÉMOLITION HIRSON RUE ALBERT 1er murLoin d’Hirson, ses héritiers ont, eux aussi, délaissé la maison qui s’est effondrée le 8 décembre 2018. Auparavant, le 22 novembre 2018, Jean-Jacques Thomas avait déjà pris un arrêté de péril ordinaire puis, imminent, le 7 janvier 2019. Le tribunal fut alors saisi et un expert nommé. Un nouvel arrêté fut pris en juillet 2019. Cette semaine, la maison fut, finalement, entièrement détruite et les gravats enlevés.