ABATTOIR RÉUNION 2017 JJT papierDans le cadre de la promotion des circuits courts de production et de consommation, la filière « Viandes de Thiérache » est logiquement appelée à se développer afin de garantir la traçabilité et la qualité de la viande. Dans ce cadre, le maintien de l’abattoir municipal demeure donc essentiel. Cependant, les fermetures des abattoirs de Montdidier, de Chimay et les difficultés rencontrées par Rethel rappellent que le maintien de l’activité n’est pas qu’une simple formalité.

ABATTOIR 2017 carcasses

A Hirson, avec sept salariés et des clients issus de Belgique, des Ardennes, du Nord, de l’Oise et de l’Aisne, jusqu’au nord de Soissons, l’abattoir municipal totalise 657 tonnes, soit une augmentation de 13 tonnes par rapport à 2018 et une progression de 40,98 % depuis 2014. Fort logiquement, la Municipalité continuera donc d’accompagner la SABHIR afin de maintenir un outil de production performant, répondant autant à l’évolution des normes qu’aux attentes des éleveurs de Thiérache. Avec, en perspective, la création d’un atelier de découpe.