HÔPITAL BRISSET 2017 accueilLe pic serait attendu la semaine prochaine. Sans, cependant, aucune garantie. Pour l’heure, l’Aisne dénombrait, hier, 57 décès dont une large majorité de personnes âgées. De même, 465 cas de Covid-19 étaient comptabilisés sur la base des malades testés, soit une moyenne de 88 sur 100 000 habitants pour 125 pour 100 000 habitants dans l’Oise, l’un des premiers foyers français. A Hirson, l’aile dédiée aux malades dépistés comptait, hier, dix personnes stabilisées. Aucune en détresse respiratoire. Toutes sont traitées et surveillées. D’autres ont pu regagner leur domicile où elles sont suivies par leur médecin. Paradoxalement, durant cette période, le Centre hospitalier Brisset reçoit moins de patients en consultation. La majorité de l’activité se partage donc entre le suivi des patients et les malades suspectés ou avérés d’être porteur du coronavirus. Dans la crainte du pic à venir, Martine Tatinclaux et Thomas Debourse incitent donc les populations à demeurer chez elles.