NADINE DEPARPE 2015 retraite

Sa gentillesse et son dévouement éclairaient celles et ceux qui la rencontraient. Arrivée en Mairie à la rentrée 1990 en qualité de surveillante de la restauration scolaire, elle fut finalement titularisée en avril 1993. A l’école Victor Hugo, les (jeunes) convives se souviennent de son sifflet, mais plus encore, de son côté maternel. Si des problèmes cardiaques l’obligèrent à stopper sa carrière avant de faire valoir ses droits à la retraite, Nadine Deparpe continua à s’investir au sein du Conseil d’administration du Foyer Raymond Mahoudeaux.

NADINE DEPARPE PORTRAIT 2020Militante syndicale, elle était également une figure de la CGT.

En février, elle avait rejoint la liste de Jean-Jacques Thomas « Hirson en commun » en 26e position « pour, disait-elle, apporter un évident soutien à Jean-Jacques Thomas et Marie-Claude Clouet », l’une de ses proches.

Souffrante, sans qu’il soit possible d’en diagnostiquer la cause, hier matin, Nadine Deparpe fut transportée au centre hospitalier. Elle y est décédée à 67 ans.