13 novembre 2013

FIN DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : LES ENFANTS DES ÉCOLES AU DIAPASON.

Est-ce l’approche du centenaire du début de la Première guerre mondiale ? Toujours est-il que la cérémonie commémorative organisée lundi place Victor Hugo a rassemblé un nombre imposant de participants. Elus, anciens combattants, porte-drapeaux évidemment, mais également, musiciens et sapeurs-pompiers dont une délégation de JSP, accompagnaient, en effet, de nombreux parents. Parmi eux, un certain nombre étaient venus écouter leurs enfants interpréter la Marseillaise. Sous la conduite de Colette Chirez qui, depuis 1995, à... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2013

ENCYCLOPÉDIE DU JUDO FRANÇAIS, SERGE FEIST AIME TOUJOURS FAIRE PARTAGER SES SAVOIRS.

Quadruple champion de France, double champion d’Europe par équipe et individuelle en 1968 et 1969, en prélude à la Coupe des ceintures noires, Serge Feist est revenu à Hirson. A sa jeunesse de cœur, l’homme conserve l’humilité qui sied aux grands champions. Pour Jean-Claude Jehin, Président du Comité départemental, « le champion pédagogue est même devenu aujourd’hui une véritable encyclopédie ». « J’ai beaucoup reçu, avoue-t-il modestement, je me dois donc de donner et de transmettre ». Après avoir basé, l’an... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2013

DEUX ÉQUIPES AUX PLACES D'HONNEUR ET 22 NAGEURS HIRSONNAIS DANS LE BAIN DÉPARTEMENTAL.

Disputés à Chauny, les Interclubs départementaux a rassemblé sept clubs. Outre les Chaunois, des nageurs de Beautor, Laon, Château-Thierry, Soissons et Saint-Quentin se sont retrouvé sur les plots de départ. Quant à « Hirson Natation », deux équipes ont défendu ses couleurs. Chez les garçons, Loïc Lonnoy, Antoine Cholet, Yann Attencourt, Benjamin Visée, Alexandre Haas, Dorian Montay, Lucas Maillard, Antoine Triffaut, Anaël Bador, Romain Desanglois, Frédéric Maurice et Olivier Sence ont fait mieux que se défendre.  ... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2013

11 NOVEMBRE 1918 : « FACE A LA MONTÉE DES NATIONALISMES, TIRER LES LEÇONS DE CE GIGANTESQUE BAIN DE SANG ».

  Il y avait foule hier en fin de matinée pour, selon l’expression de Jean-Jacques Thomas, commémorer l’armistice de 1918 en même temps que la réconciliation franco-allemande. Quasiment un siècle après ses débuts, la Première guerre mondiale occupe, en effet, toujours une place à part dans  le cœur des Français. Sans doute parce que tous les foyers ou presque furent engagés dans cette tuerie. Aux 338 militaires et aux 32 victimes civiles dont les noms sont gravés sur le monument érigé dans le cimetière hirsonnais, le... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2013

A BUIRE AUSSI, LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE EST PASSÉE DE LA MÉMOIRE A L’HISTOIRE.

Après avoir fleuri la stèle érigée à la mémoire des cheminots buirois tombés pour la France en compagnie de Jean-Jacques Thomas, Maurice Demeaux a également évoqué les quatre années de guerre et les millions de morts sur les champs de bataille. Même si le dernier survivant a disparu et que de la mémoire la Première guerre mondiale est passée de la mémoire à l’Histoire, le Maire de Buire évoqua le 11 novembre 1940 et la cérémonie durant laquelle des lycéens et des étudiants parisiens se rendirent place de l’Etoile, bravant l’interdit... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2013

A EFFRY, LA VENTE DE LA SENTE DU CHEMIN DES ROSIERS AFFECTÉE A L’ÉRECTION DU MONUMENT AUX MORTS.

Ils sont apparus dans les années 20. Au lendemain de l’armistice, les monuments aux morts rendent d’abord aux soldats de la commune « tombés pour la France ». Toutes les localités ou presque sont concernées par la tuerie. Cependant, la revanche de 1871 est particulièrement présente. L’Alsace-Lorraine reprise, après le traité de Versailles, l’heure est à glorification du Poilu. Souvent par souscription, les stèles d’autant plus systématiquement que toutes les familles n’ont pu récupérer le corps d’un père, d’un fils ou... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2013

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES : « EN PARLER, C’EST DÉJÀ AGIR ».

Les chiffres sont éloquents. En France, environ 10 % des femmes vivant en couple seraient concernées par la violence. L’an dernier, 148 femmes et 26 hommes sont morts sous les coups de leur ex-compagnon ou de leur ex-compagne, soit un total de 174 personnes. De plus, neuf enfants sont également décédés lors de ces homicides conjugaux. Lors de la conférence de presse organisée pour présenter la journée d’actions du 25 novembre, l’Adjudant-Chef Bourguin a confirmé que le phénomène touchait toutes les régions et toutes les couches de... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2013

LA BROCANTE DU TRÈFLE A QUATRE FEUILLES OUVERTE JUSQUE 19H.

Hier midi, plus de deux cents personnes avaient déjà poussé la porte de la salle Fernand Antoine. Alors que la septième brocante du Trèfle à quatre feuilles débutait à 9h, dès 8h30, les premiers visiteurs attendaient de découvrir la vaisselle, les meubles, le linge, les bibelots ou les livres proposés à la vente. La dizaine de bénévoles de l’association ont ainsi installé entre 1 000 et 1 500 objets. L’argent ainsi récolté ira ainsi aux résidents de la Maison de retraite Brisset. Pour Jacqueline Brouhez et pour son équipe,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2013

1914 - 1918 : LES PRISONNIERS DE GUERRE D’HIRSON DEVANT LE BARAQUEMENT 44.

Quasiment débutée avec le siècle, cette guerre fut la plus meurtrière. Chez les militaires, bien sûr, mais également dans les populations civiles et parmi les déportés à l’instar de ces prisonniers russes et roumains. Comme d’autres, ailleurs, une guerre plus tard, « nus et maigres et tremblants dans ces wagons plombés », ces « brassards rouges » furent déportés par centaines en Thiérache pour y mourir de faim, de froid, de maladie ou sous les coups de leurs tortionnaires. Ils sont 688 dans la terre d’Effry, 245... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2013

2 0CTOBRE 1914 : LES OTAGES REGROUPÉS DE LA RÉGION D’HIRSON.

La guerre 14-18 fut terrible. Sur les champs de bataille évidemment, mais également dans les zones occupées où dès août 1914, à la stupeur de voir tomber Charleroi puis, le 7 septembre, les six forts de Maubeuge où l’Etat-major espérait tendre un piège à l’armée prussienne, succède la peur face aux premiers Uhlans puis la terreur du quotidien. La terreur oubliée dans les villes et les villages rasés. La terreur entretenue par les représailles aveugles, les vols de bétail fatals à la Maroillaise, cette race régionale laitière, les... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]