19 novembre 2014

PARMI LES LAURÉATS, TROIS JEUNES CHEFS D’ENTREPRISES DES TROIS-RIVIÈRES.

Ils ont pour la plupart remercié leurs parents, certains leur banquier, mais tous la Maison des entreprises. Lauréats du prix transfrontalier, Monique et Jan De Kreij, du café hôtel-restaurant « Entre-nous », place de l’hôtel de ville, à Rozoy-sur-Serre ont même profité de l’occasion pour présenter une vidéo originale sur la Thiérache. Au Pays des Trois-Rivières, trois lauréats ont été distingués. Outre Francis Drouart (second à partir de la gauche), prix de la reprise de la boulangerie-pâtisserie, 16, rue de Vervins, à... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2014

UN PARRAIN ET UNE MARRAINE LAÏQUES POUR BRITANNIE DE LA GRAND’ANNE.

Née le 3 septembre 2008, Britannie De La Grand’Anne a reçu samedi comme parrain et marraine laïques Raphaël Fleury, intérimaire, domicilié à La Flamengrie, 11, route Nationale et Mélissa Baudin,  demeurant à Rocquigny, 6, lieu dit « Le Chauffau ». Auparavant, Adjointe au Maire, Marie-Claude Clouet avait enregistré l’assentiment de la maman de la fillette, Christelle De La Grand’Anne, domiciliée à Hirson, 53, rue d’Alsace.
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2014

L’HOMMAGE RENDU A KONSTANTIN HANK, AVEC RAYMOND FISCHER, LE PÈRE D’UN DES PREMIERS JUMELAGES FRANCO-ALLEMANDS.

En 1958, il fallait être un visionnaire et, surtout, afficher un réel courage politique pour, au lendemain de la seconde guerre mondiale. Alors les cicatrices étaient encore ouvertes et que tous les prisonniers allemands n’étaient pas rentrés chez eux, Konstantin Hank et Raymond Fischer ont scellé l’un des tous premiers jumelages entre Hirson et Schramberg. « Blessés dans leur fierté et dans leur chair, expliqua Jean-Jacques Thomas, dimanche à Schramberg lors de la commémoration du centenaire du début de la Première guerre... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2014

AU CŒUR DE LA FÊTE MULTICULTURELLE.

« Environ 10 % de la population de Schramberg est d’origine étrangère. L’intégration constitue donc, à la fois, une nécessité, mais également une chance ». A Schramberg comme en Allemagne, l’accueil des étrangers répond à un certain nombre de critères et à des aides du Conseil général. Bien sûr, la ville abrite depuis longtemps déjà des Turcs et des Kurdes. Leurs enfants sont même devenus allemands ont bénéficient, pour certains, de la double nationalité. Samedi soir, la délégation hirsonnaise est l’invitée de la fête... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2014

JEAN-JACQUES THOMAS : « JE M’INCLINE DEVANT VOUS SOLDATS ALLEMANDS ET FRANÇAIS ».

« Je m'incline devant vous soldats allemands et français avec le respect dû à vos souffrances. Je m'incline devant vous soldats allemands et français avec reconnaissance pour votre héritage de fraternité universelle ». Puis en allemand, il ajouta : « Oui, ici, à Schramberg, je m'incline devant vous soldats allemands et français pour honorer votre testament de paix entre les peuples ». Avant de fleurir la haute stèle du monument aux morts avec une gerbe commune et de se recueillir, main dans la main avec son... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2014

THOMAS HERZOG : « J’AI TROUVÉ MA FEMME EN FRANCE, AUTREFOIS ENNEMIE JURÉE DE MON PAYS ».

Anne, son épouse, n’a pu retenir ses larmes. Pour cette Française, cette commémoration, prenait tout son sens. Du reste, dans le cimetière en terrasses de Schramberg, devant le carré sur lequel sont gravés le nom des soldats de Schramberg tués durant la Première guerre mondiale, comme l’assistance, Thomas Herzog s’est, lui aussi, laissé gagner par l’émotion : « la réconciliation, dit-il, a bien eu lieu. La présence d’une délégation de notre ville jumelée d’Hirson en est une belle preuve ». D’ajouter : « ... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2014

LA VÉRITÉ SUR L’HORREUR DU FRONT CENSURÉ PAR LES NAZIS.

Francophone autant que francophile, le Maire de Schramberg n’ignore rien de l’Histoire franco-allemande, ni des guerres qui opposèrent les deux nations. « La Première guerre mondiale, dit-il, fut la première grande catastrophe du XXe siècle ». Cependant, pour lui, elle fut trop longtemps passée sous silence. « Pourtant, explique-t-il, la vérité sur l’horreur du front, cette vérité, beaucoup de soldats l’ont racontée dans leurs lettres ou à leur retour ». Et l’élu d’évoquer deux journaux intimes d’Ernst... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2014

LA BOURSE AUX JOUETS DES CHAMPS-ÉLYSÉES : UNE MANIÈRE ORIGINALE DE SE SUBSTITUER AU PÈRE NOËL.

Les vides greniers et les brocantes demeurent plutôt l’apanage des beaux jours. En cette fin d’année, les bourses aux jouets prennent donc largement le pas sur les premiers. Dans un contexte économique difficile, de nombreux parents et grands-parents trouvent, en effet, le moyen de se substituer au Père Noël et d’y consacrer moins de moyens pour récupérer, au final, plus de cadeaux à déposer sous le sapin. Les enfants eux-mêmes profitent de l’occasion de faire plaisir à autres enfants et, parce qu’on a grandi, de se constituer un... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2014

LES COUREURS DU CSCVH SUR TOUS LES FRONTS.

En attendant, le cross de Blangy prévu le 7 décembre, les Hirsonnais Manuel Detaille et Samuel Lossa ont disputé le fameux marathon de Francfort. Encouragés par leurs amis mais également par les 350 000 spectateurs présents dans les rues de la ville européenne des gratte-ciels. Au cœur de la « Mainhattan », ils se sont surpassés. Ainsi, Manuel Detaille boucla le parcours en 2h58 et son coéquipier en 3h25. Début novembre, sept autres sociétaires ont participé aux « Foulées retheloises ». Sur le 10 Km,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 novembre 2014

JUMELAGE HIRSON – SCHRAMBERG : D’UNE SEULE VOIX, MAIN DANS LA MAIN.

Entre Thomas Herzog et Jean-Jacques Thomas, la barrière de la langue n’existe pas. Et un même point de vue sur les causes et les terribles conséquences de la Première guerre mondiale les ont, naturellement, amené à organiser une seule et même chorale franco-allemande composée de garçons et filles âgées de huit à seize ans, mais, également, à s’exprimer d’une seule voix. Hier matin, dans le cimetière de la ville de la Forêt noire, alors que les jeunes des deux pays reprenaient « We are the world », devant le monument aux... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]