Le blog de Jean-Jacques THOMAS

24 mars 2017

LA FORMATION QUALIFIANTE SOUDURE DÉMARRE CE MATIN.

EBERSPÄCHER 2017 FORMATION SOUDURE réunion entreprise

A 8h30, s'ouvre la plateforme de formation « soudure tig » portée par le GRETA à la demande de la société Eberspächer et de la Communauté de communes des Trois-Rivières. Dans le cadre de la professionnalisation des futurs salariés, Jean-Jacques Thomas était intervenu auprès de Xavier Bertrand, Président du Conseil régional des Hauts de France, pour obtenir le financement de 70 heures de formation organisées par groupe de huit salariés. Le PLIE anticipe ainsi les 27 postes en CDI à pourvoir cette année.

Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : AU TRAVERS DES UNIFORMES, LES ÉCOLIERS DÉCOUVRENT L’HISTOIRE.

CENTENAIRE 14-18 EXPO UNIFORMES Mamadou

D’un uniforme hérité de l’armée napoléonienne, où il fallait être vu, à celui de 1917, la tenue du soldat français a beaucoup évolué pendant le premier conflit mondial. Du « Piou-piou » au « Bleuet » ou au « Poilu », les changements se sont, en effet, multipliés.

Du képi rouge, d’abord doté d’une calotte en métal, au casque Adrian, des guêtres de cuir noir aux bandes molletières, des boutons dorés aux attaches peintes, de la boucle de ceinturon au simple émerillon, l’évolution est quasi constante.

Ainsi, la boucle de Rosalie avait trop souvent tendance à s’accrocher dans les barbelés. Elle a, tout simplement, disparu. 

CENTENAIRE 14-18 EXPO UNIFORMES élèves

Après une participation au Festival de l’arbre et une découverte, sur le terrain, des larges saignées réalisées par les prisonniers russes et roumains, pendant cette année 1917, à l’occasion du centenaire de la Grande guerre, les écoliers de primaire des classes de CM1 et CM2 se sont retrouvés salle Gilbert Arduin afin de visiter l’exposition consacrée aux uniformes.

CENTENAIRE 14-18 EXPO UNIFORMES Claude Mainon

Construite avec l’aide de l’association « Thiérache Histoire Vivante » et à Claude Mainon, cette présentation historique fut donc l’occasion d’un nouveau voyage dans le temps. Les enfants ont même pu tester le poids du casque ou la rugosité du col de la capote. Juste pour, un bref instant, se rapprocher du vécu de leurs aïeux.

Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

CENTRE DE SAUVEGARDE : LA SEPRONAT RECUEILLE 244 OISEAUX ET MAMMIFÈRES.

SEPRONAT AG 2017

Installée à Hirson où la Municipalité a contribué à l’installation de son centre de sauvegarde de la faune sauvage, la Société pour l’étude et la protection de la nature en Thiérache (SEPRONAT) étend son rayon d’action bien au-delà de la ville. Ne serait-ce qu’à l’occasion des nombreuses sorties à l’occasion du Festival de l’oiseau et des découvertes de la bécasse des bois, du cincle plongeur ou des batraciens. Cependant, l’action des bénévoles passe également par l’accueil et les soins prodigués à quelque 244 oiseaux et mammifères durant l’année 2015. Parmi eux, 31 buses variables, 29 faucons crécelles et même un faucon crécerellette bagué à San-Sébastian, en Espagne, et récupéré à 820 Km.

Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

RAID MULTISPORTS : LE LYCÉE JOLIOT-CURIE QUALIFIÉ POUR LES CHAMPIONNATS DE FRANCE.

RAID MULTISPORTS UNSS CHAMPIONNAT PICARDIE LYCEE JOLIOT-CURIE

Après un début de saison plein-air en demi-teinte, avec un abandon lors du championnat académique de run-bike à Hirson et un doublé première-deuxième places départementales en VTT à St-Gobain sans opposition, les équipes du lycée jouaient gros lors du championnat académique de raid multisports. Avec douze équipes mixtes engagées dans la catégorie des lycées conformes, tout juste récompensés par un titre départemental acquis à St-Michel en mars, les Hirsonnais portaient à eux seuls les espoirs axonais. Outre Kylian Papierkowski et Sorenza Babilotte, deux jeunes arbitres, du reste distingués au plan régional, le lycée Joliot-Curie était représenté par deux équipes ; la première avec Nicolas Drouart, Marc Cotelle, Laurie Fleury et Benjamin Carlier, la seconde avec Léo Hiblot, Kévin Dumenil, Lucie Bertin et Théo Alexandre. 

RAID MULTISPORTS UNSS CHAMPIONNAT PICARDIE LYCEE JOLIOT-CURIE VTT

Une première course d'orientation permit au LPA Le Paraclet, de Cottenchy, de frapper un grand coup en prenant la tête devant Compiègne et Hirson. Trail, VTT, course d'orientation, canoë, tir à l'arc, run-bike figuraient ensuite au programme. La course d'orientation, les dernières épreuves et surtout l’absence de pénalités permirent aux Hirsonnais de revenir sérieusement dans la course au titre. De plus, après l’ultime épreuve, leurs concurrents directs se virent infliger une nouvelle pénalité de douze minutes pour avoir traversé une zone interdite. Le titre revient donc à l’équipe  Drouart – Cotelle – Fleury - Carlier tandis que la seconde formation thiérachienne prend la cinquième place.

RAID MULTISPORTS UNSS CHAMPIONNAT PICARDIE LYCEE JOLIOT-CURIE podium

CLASSEMENT GÉNÉRAL : 1er) Lycée Joliot-Curie, d’Hirson (Drouart-Cotelle-Fleury-Carlier) en 4h26'37 Champions académiques, qualifié pour les championnats de France. 2) Lycée Grenet, de Compiègne, en 4h41'48, qualifié pour les championnats de France, 3) Lycée De Gaulle, de Compiègne, en 4h48'44, 4) Lycée Grenet, de Compiègne, en 4h49'54, 5) Lycée Joliot-Curie, d’Hirson (Hiblot – Dumenil – Alexandre - Bertin), en 4h51'24.

Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2017

AU FAIT, ILS SONT OÙ LES MIGRANTS DE LA RESIDENCE JULES DÉCAMP ?

RESIDENCE JULES DECAMP INAUGURATION 2017 parc

Voici deux ans, la « Facho sphère » se déchaîne. Les amateurs de « Fake news » en sont sûrs. Ils en ont même les preuves (sic) vérifiées en Mairie : la réhabilitation de l’ancien collège Jules Décamp permettra d’accueillir une centaine de réfugiés et, parmi eux, de nombreux musulmans (!). Chantal H. et bien d’autres relaient alors les fausses informations aux relents racistes. Il est vrai qu’à chaque nouveau lotissement, la même (grosse) ficelle est déroulée. A n’en pas douter pour les résidences autonomies, elle servira à nouveau.

En attendant, Jean-Jacques Thomas s’est amusé de ces délires pour mieux les dénoncer. « Ces appartements sont, maintenant, livrés. A qui ? s’interrogea-t-il, A des migrants susurrait la rumeur. Tous les locataires sont, par nature, des migrants. Certains viennent de communes voisines, Origny, Neuve-Maison, Landouzy-la-Ville et Saint-Michel pire encore, certains sont originaires d’autres quartiers d’Hirson. Quelle insupportable migration ! ».

RESIDENCE JULES DECAMP INAUGURATION 2017 Marie-France Guérin

D’ajouter, « ce discours de haine véhiculé par la toile, ce refus de l’autre n’est malheureusement pas nouveau. A son époque, Jules Décamp a connu le dénigrement, la diffamation et les pamphlets. Il les a combattus et les a vaincus. L’obscurantisme demeure intemporel. Mais la lumière revient toujours. C’est une leçon à ne jamais oublier. Alors, je le dis : bienvenue aux nouveaux locataires de la Résidence Décamp, bienvenue à Hirson où l’accueil n’est pas un vain mot ! ».

Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

NOUVELLE LOCATAIRE, ANNE-MARIE FRAYON NE BOUDE PAS SON PLAISIR.

RESIDENCE JULES DECAMP INAUGURATION 2017 Anne-Marie Frayon autotités

Dans les vingt-trois logements aujourd’hui occupés de la Résidence Jules Décamp, les locataires saluent tous leur qualité de vie dans des appartements au sein desquels Jean-Jacques Hennequart a privilégié la lumière, l’isolation et une domotique appréciés au quotidien. Mère de quatorze enfants et auparavant à la ZAC, a près de 85 ans, Anne-Marie Frayon a d’ailleurs fait visiter les lieux avec simplicité et le plaisir de recevoir à domicile une Ministre, un Député, un Maire et une délégation conduite par le Président de l’Office public HLM lequel lui a, d’ailleurs, offert un bouquet de fleurs pour la remercier de son accueil. Un double plaisir.

Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

CLAUSE SOCIALE SUR LES CHANTIERS PUBLICS : LE COURAGE ET LA VOLONTÉ DE THIERRY GUÉRIN.

RESIDENCE JULES DECAMP INAUGURATION 2017 Thierry Guérin autorités

Mise en place par le PLIE des Trois-Rivières en 2011 par Nathalie Winkel, la clause sociale permet à des demandeurs d’emploi d’être prioritaires sur des chantiers publics. Un pourcentage d’environ 5% du montant des travaux permet d’embaucher un ou plusieurs ouvriers. Ce fut, notamment le cas pour la réhabilitation de l’ancien Jules Décamp. Sur trois  lots, 735 heures ont ainsi été confiées à quatre personnes. Deux ont ensuite été embauchées en CDI.

RESIDENCE JULES DECAMP INAUGURATION 2017 Thierry Guérin JJT

C’est le cas de Thierry Guérin arrivé pour une mission ponctuelle au sein de l’entreprise Lefèvre, conservé pour les opérations de construction sur le département du Nord et, depuis septembre, définitivement embauché. L’occasion pour Jean-Jacques Thomas de saluer l’initiative privilégiée sur les chantiers des Trois-Rivières, mais, également, le courage et la volonté de Thierry Guérin.  

Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LES PORTE-DRAPEAUX, FIDÈLES SENTINELLES DE LA MÉMOIRE.

PORTE-DRAPEAUX AG 2017 intervention JJT

Quels que soient la météo, l’âge ou les circonstances, les porte-drapeaux accompagnent autant le calendrier patriotique que leurs camarades à leur dernière demeure. Bénévoles, outre la subvention municipale, leurs frais de déplacement sont rendus possibles par la traditionnelle vente de calendriers. Y compris la journée détente de pêche, la visite des illuminations parisiennes ou la dinde, les chocolats et le stylo offerts pour Noël. L’assemblée générale tenue à l’escadron de Gendarmerie mobile en présence du Commandant Gagatek fut donc l’occasion pour Pierre Fiécha, le Président des porte-drapeaux, unanimement conservé à la tête de la section Hirson, La Capelle et Le Nouvion, de recevoir les remerciements et le plébiscite de l’assemblée.

PORTE-DRAPEAUX AG 2017 assistance

Pour autant, son autorité lors des manifestations confère aux porte-drapeaux renforcés par l’arrivée de Sébastien Delmotte et de Frédéric Pamart un respect mérité. En 2014, ils ont effectué 101 sorties patriotiques et enterrements pour 4 658 kilomètres parcourus, l’an suivante, 102 sorties et 4 327 kilomètres et, l’an dernier, 101 sorties pour 5 284 sorties. Un bilan évidemment salué par Jean-Jacques Thomas lors de son intervention centrée sur la symbolique du drapeau et les valeurs de la République.

Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L’HOMMAGE RENDU AU COMMANDANT GAGATEK.

PORTE-DRAPEAUX AG 2017 groupe

Comme le veut la tradition, à l’issue de l’assemblée générale, l’ensemble des porte-drapeaux ont convergé vers le monument érigé à la mémoire des gendarmes mobiles. La minute de silence et la Marseillaise suivirent le dépôt de gerbe par le Président Pierre Fiécha, Jean-Jacques Thomas, le Président départemental et le Commandant Gagatek. Ensuite, l’ensemble des porte-drapeaux ont posé pour la traditionnelle photo de famille en compagnie du chef de l’escadron 22/9, prochainement appelé à faire valoir ses droits à la retraite.

Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2017

RÉSIDENCES AUTONOMIES : NOUVELLE PIERRE DE LA POLITIQUE MUNICIPALE.

RESIDENCES AUTONOMIES POSE PREMIERE PIERRE 2017 Vincent Szpakowski Pascale Boistard

Au-delà des murs, aussi beaux et isolés soient-ils, les futures résidences autonomies traduisent plus encore la volonté politique municipale partagée avec le CCAS. Du reste, à son arrivée, Pascale Boistard a tenu à saluer les élus locaux, mais également les cadres communaux. A commencer par Vincent Szpakowski qui, avec Thérèse Douce, Adjointe au Maire chargée de l’action sociale, rappela le rôle du Centre communal dans le maintien à domicile.

RESIDENCES AUTONOMIES POSE PREMIERE PIERRE 2017 Vincent Szpakowski présentation

Qu’il s’agisse du foyer-restaurant et des 31 557 repas portés, des vingt-trois auxiliaires de vie et leurs 25 374 heures de travail dans 161 foyers, du CLIC de Thiérache animé par le CCAS dans plus de 120 communes, de l’antenne autonomie de la MDPH avec 250 personnes accueillies rue de Lorraine, du transport accompagné ou de l’implication dans les deux centres de soins hirsonnais et de l’atelier « bien être seniors », projet novateur mis en place afin de rompre l’isolement des personnes âgées.

Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]