28 novembre 2006

VITRINE DU CHEVAL DU TRAIT : L’ATTACHEMENT D’UNE VILLE A SES TRADITIONS ET D’ELEVEURS A LEUR PASSION.

Charpenté, court, puissant à l’ossature et la musculature imposantes, le Trait du Nord puise ses racines en Belgique et en Hollande. Tant dans le Hainaut belge que dans le Hainaut français, ce cheval était bien évidemment utilisé aux travaux des champs pour lesquels sa vigueur et son énergie lui permettaient de fournir au trot des foulées remarquables. Cependant, la modernisation et la mécanisation eurent raison de lui. Attelages et randonnées constituent désormais sa raison d’être. Parfois, il est encore appelé en forêt pour... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2006

C’EST EN FORGEANT QUE L’ON DEVIENT FORGERON ?

Faut-Il croire le proverbe ? Peut-être. L’espace de quelques coups de marteaux guidés par le maître Raymond Debienne. Comme maintenant chaque année, sur la Foire de Sainte-Catherine dans le cadre de la « vitrine du cheval de trait », la Maison Familiale Rurale de La Capelle avait délégué deux apprentis pour faire apprécier leurs talents. A partir d’une barre, au rythme du marteau et du métal chauffé, ils ont élaboré le fer qui sera posé sous les sabots d’un cheval. Technique, savoir-faire : le public apprécia ce retour aux... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2006

DEVANT LA DÉLÉGATION AXONAISE, SÉGOLÈNE ROYAL APPELLE LES SOCIALISTES AU DEVOIR DE VICTOIRE.

« Un nouvel espoir s'est levé à Gauche, qui ne demande qu'à grandir, jusqu'à la victoire en 2007 » pour conclure son discours d’investiture et bien marquer cette situation qu’elle a elle-même qualifié de « révolutionnaire », Ségolène Royal a reçu debout l’ovation des délégués socialistes réunis dimanche à la Mutualité. Pour l’Aisne, Jean-Jacques Thomas conduisait la délégation fédérale composée d’Alain Reuter, Michel Debeusscher, Hervé Souply, jeune adhérent, et Emmanuel Mousset. Et comme pour bien souligner à cinq mois de... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 01:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 novembre 2006

FACE A ORIGNY, LE DERBY SOURIT (ENCORE) AUX HIRSONNAIS.

Décidément, les derbys entre Hirson et Origny se suivent et se ressemblent. D’une part, le tirage au sort vaut toujours aux hirsonnais de recevoir – une aubaine pour le trésorier – et, après prolongations, sur pénalty, l’U.S BHT franchit l’obstacle aurinien sur le plus petit des scores. Après l’avoir emporté fin août en Coupe de France grâce à un pénalty de Guillaume Monvoisin, c’est encore sur une faute de Pellegris sur Mathias Flamant que les Hirsonnais se sont qualifiés pour le prochain tour de la Coupe de l’Aisne. En... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2006

TRIPES A LA MODE D’HIRSON : TRADITION RESPECTÉE.

Peut-on apprécier des tripes au petit-déjeuner ? Ou presque. En tout cas, réunis salle des mariages dès 9h30 pour présenter le futur Marché de Noël, élus municipaux, Présidente de l’OT-SI et Président de l’USCAPI se sont mis à table pour déguster les spécialités hirsonnaises. Accompagnées de vin blanc, les tripes matinales furent surtout l’occasion d’une réunion conviviale, finalement … parfaitement digérée et appréciée par Evelyne Guyon, Sous-Préfet de l’Arrondissement de Vervins.
Posté par jjthomas à 00:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2006

POUR SAINTE-CATHERINE, 265 ÉTALS ET LA FOULE DES GRANDS JOURS.

Certes la météo était de la partie. Hormis une averse vers midi – histoire d’inciter les badauds à rentrer chez eux déguster les tripes traditionnelles – le ciel se montra des plus cléments. Il est vrai que cette année, la foire marchande de Sainte-Catherine coïncidait avec le calendrier. Etait-ce la seule raison ? Toujours est-il que - dès l'inauguration et la coupure du ruban par Evelyne Guyon, Robert Descamps et Jean-Jacques Thomas - la foule des grands jours déambula de la place Mermoz au fond de la place Villemant. 265... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 novembre 2006

MAIRE DE WATIGNY, ÉMILE BRUYERRE EST DÉCÉDÉ : LA DISPARITION D’UN HOMME JUSTE.

Chacun le savait. Ces derniers jours son état de santé s’était aggravé et ce samedi matin, la nouvelle est tombée. Emile Bruyerre est décédé. A 72 ans, il s’est éteint. Sa longue silhouette et ses cheveux blancs n’apparaîtront plus dans cette commune de Watigny à laquelle il s’était identifié et qui l’avait adopté. Né à Hecq, ce nordiste arriva, en effet, à trente ans à Aubenton en qualité de Conseiller technique agricole. Cet amour de la terre le conduira à prendre la direction d’une exploitation, mais également, de par son... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 novembre 2006

JEAN-JACQUES THOMAS ET LE GENERAL WATIN-ANGOUARD RENCONTRENT LES GENDARMES MOBILES BLESSÉS A PARIS.

Président du Service départemental d’incendie et de secours, Jean-Jacques Thomas a rencontré, ce vendredi 24 novembre, en fin de matinée, les deux gendarmes mobiles blessés au pied par un tir de fusée de détresse lors de la manifestation des Sapeurs-pompiers, organisée mardi à Paris. En compagnie de Joël Egloffe, son adjoint, le Président du SDIS et Maire d’Hirson a tenu à assurer de son soutien et de sa sympathie, les deux gendarmes. Leur collègue, touché à la tête et hospitalisé à Paris, devrait, quant à lui, regagner son... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2006

LA LIBERTÉ DU RENARD DANS LE POULAILLER !

L’élection de Ségolène Royal, entérinée hier lors du Congrès de la Mutualité, et l’adoption du programme socialiste ont finalement masqué les propositions de l’UMP, il est vrai d’avantage préoccupé ces derniers jours à mettre de l’ordre dans ses propres rangs. Pourtant, à titre de comparaison, le document n’est pas sans intérêt. Ainsi, derrière la notion de libre choix individuel clairement affichée s’y décline à tous les temps et à tous les modes la priorité donnée au mérite individuel. Tant pis pour les autres ! Campagne... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 novembre 2006

MANIFESTATION DES SAPEURS-POMPIERS A PARIS: "AUCUNE REVENDICATION AUSSI LÉGITIME SOIT-ELLE NE PEUT JUSTIFIER LA VIOLENCE."

"Des débordements et des actes de violence ont émaillé la manifestation des Sapeurs-pompiers organisée à Paris, mardi 21 novembre après-midi. Aucune revendication – aussi légitime soit-elle - ne saurait justifier de tels agissements. Les faits de violence décrits sont condamnables. Je les condamne. La violence en soi est condamnable. Je la condamne. Elle est là, plus condamnable encore, car elle semble avoir été utilisée par quelques hommes dont le métier est justement de porter secours. Je me garderai, en tant que... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]