JARDINS SOLIDAIRES CORONAVIRUS 2020 Denis Guillaume plantations

Les ateliers et les chantiers d’insertion sont - coronavirus oblige – fermés. Il en est de même pour les jardins solidaires. Comme la grande majorité des Hirsonnais, les jardiniers sont, en effet, confinés chez eux. A la différence près que les plants d’oignons et de pommes de terre hâtives ont été livrés. Pour ne pas les perdre, Denis Guillaume, l’encadrant, s’est donc astreint à les planter. Avec l’espoir que lors des récoltes, les jardiniers seront nombreux à ses côtés.