CANTONALE 2011 CL Houffleyn s'échappe

Le contre-la-montre du matin aura finalement été décisif. Non seulement, Anthony Turgis aura réussi à conserver sa tunique malgré une première échappée de dix coureurs et la chevauchée (presque) fantastique du Belge Miel Houffleyn, vainqueur de la seconde étape. Malgré tout, après 117 Km, les six premiers de Mondrepuis conserveront à Hirson leur place au général. La course aurait cependant pu se jouer à Aubenton. Après un premier démarrage à la sortie de la commune, le sociétaire de la Fintro remet le métier sur l’ouvrage dans la montée vers Bellevue (notre photo) et, cette fois, aucun Beauvaisien ne vient le chercher. 

CANTONALE 2011 CL Houffleyn gros plan

Rapidement, de 14 secondes, son écart ne cesse de croître : 25’’ à l’entrée d’Any, 34’’ à la sortie pour atteindre 50’’ à Watigny. Le jeune Flamand ne relâche jamais  son effort. A tel point que dans l’ascension de la Terre des roses, le peloton pointe à plus d’une minute. Lors du second passage à Saint-Michel, le maillot jaune, Anthony Turgis, est alors relégué à 1’22’’. Virtuel leader, le Belge croît alors en ses chances, mais, son effort solitaire de près de quarante kilomètres fera long feu. Les effets conjugués des Beauvaisiens et des coureurs de l’U.S Métro ont raison de l’échappé.

CANTONALE 2011 CL Houffleyn arrivéeDans la dernière boucle, l’avance d’Houffleyn fond sous le soleil thiérachien. Bien emmené par Alexis Isérable, coéquipier de luxe, Anthony Turgis revient, en effet, à 38’’. De quoi sauver sa tunique. Au bas de la rue Charles de Gaulle, la meute est même sur les talons du fuyard qui trouve cependant suffisamment d’énergie pour remporter l’étape et franchir la ligne quatre petites secondes avant un peloton réglé par Ruben Geerinckx… son équipier de la Fintro !

CANTONALE 2011 CL Turgis devant

Au général, second du contre-la-montre, Paul Ourselin (Calvados) conserve sa position tandis qu’Anthony Morel (Beauvais) reste sur la troisième marche du podium. Il est vrai que ses équipiers ont toujours roulé pour lui. Ils seront récompensés par le classement par équipe. Malgré tout, Anthony Turgis (ici à droite) avait parfaitement cadenassé l'après-midi pour ne pas laisser échapper le bénéfice de sa matinée.