NUNZIO EDEN 2013 salut

Même à plusieurs, la solitude est régulièrement mise en scène. Une semaine durant, à Neuve-Maison, Ohis, Bucilly, Origny et Hirson (notre photo), à l’initiative de la Comédie de Picardie plus que jamais fière de son label de théâtre en région, Christophe Laparra et Marc Mauguin ont cependant revisité l’exercice à partir d’un texte de Spiro Scimone. Parfois angoissante, cette histoire entre deux hommes qui se disputent et se retrouvent comme de nombreux vieux couples amène le spectateur dans l’intimité de leur appartement.

NUNZIO EDEN 2013 boisson

La répétition des répliques reprises tour à tour par chacun des acteurs donnent du rythme à la pièce qui réunit dans une cuisine un vieil employé d’une usine chimique au bord de la mort et un tueur à gages sur le départ. Tour à tour graves et légers, les dialogues passent de la violence à la tendresse, de l’égoïsme à l’amitié. Un mélange auquel, de par sa proximité dans la mise en scène de Christophe Laparra, le spectateur est étroitement associé, assurant, sans aucun doute, l’attrait de ce huis clos. Après la Thiérache, « Nunzio » est à l’affiche au Centre culturel Jacques Tati, à Amiens, du 18 au 22 mars.