GILETS JAUNES 2018 élus chapiteauAprès le rassemblement de samedi où plusieurs centaines de Gilets jaunes se sont concentrés sur le giratoire stratégique vers Charleville, Vervins et la Belgique, la mobilisation s’est poursuivie le lendemain dimanche et hier lundi. Grâce à la prévention et au dialogue développés par les services de la Gendarmerie présents jour et nuit aucun véritable incident n’est à déplorer. Une véritable solidarité s'est même développée autour des manifestants. Hier soir, de retour d’Amiens, Jean-Jacques Thomas et Yannick Marlant sont allés à leur rencontre. Toujours en nombre sous le chapiteau, ils y ont, également, conviés les chauffeurs-routiers bloqués autour de la RD 1043.

GILETS JAUNES 2018 discussion chapiteau« Ni manipulation, ni récupération ». Chaleureusement accueilli, Jean-Jacques Thomas a rappelé sa position en soulignant que ce mouvement populaire n’appartenait qu’aux Gilets jaunes en les invitant cependant à structurer leurs revendications. Une délégation sera d’ailleurs reçue ce soir en Mairie afin d’évoquer la suite donnée aux protestations initialement concentrées sur les taxes et les hausses des carburants. En attendant, les manifestants ont prévu de poursuivre demain le filtrage des véhicules.