FESTIVAL JAZZ 2019 MEHUL EDEN JJT musiciens« Une belle surprise ». Au terme du concert du « Mehul Jazz Orchestra », les commentaires étaient unanimes tout comme le sentiment d’avoir, pour beaucoup, découvert un big-band talentueux et dynamique. Créé en 2003, en hommage au compositeur du « Chant du départ », enfant de Givet, avec humour dans la présentation des morceaux, l’ensemble a séduit sur la base des grands courants du jazz et de standards devenus incontournables.

FESTIVAL JAZZ 2019 MEHUL EDEN JJT Gérald VisseDe qui, incontestablement, séduire le public de l’Eden, également conquis par les interprétations. « Les feuilles mortes », de Joseph Kosma, revu en mode jazzy, ou « It’s not unusual » dans une version cuivrée, donnèrent le ton. Côté succès français, « Vieille canaille », l’adaptation de Gainsbourg, et ,pour terminer, « Le joueur de jazz », de Michel Jonasz, ont également entrainé les spectateurs, debout pour deux rappels.

FESTIVAL JAZZ 2019 MEHUL EDEN chanteur orchstreHeureux d’avoir ouvert cette 1e édition, le Mehul savait cependant trouver à Hirson un public de connaisseurs. Désormais à Charleville, Gérald Visse, le charismatique professeur de sax du Conservatoire, constitue, en effet, un ambassadeur, également, ravi de retrouver la scène de l’Eden et le Festival hirsonnais.