VILLAGE SANTÉ HIRSON 2019 groupePrésidente de l’association « Espace vie cancer », Patricia Poupelle ne manque ni de convictions, ni d’énergie, encore moins d’une soif de vie contagieuse. A l’origine du premier « village santé » ouvert samedi à Hirson, elle a réuni salle Carpentier une trentaine d’associations et de professionnels. A commencer par ses voisines belges de « Vivre comme avant » soutenues par les mutuelles d’un pays où les prothèses et les soutiens-gorge sont gratuits après une opération du sein.

VILLAGE SANTÉ HIRSON 2019 Vivre comme avantLe dépistage constitue le maître-mot de cette journée à laquelle furent, également, conviés des naturopathes présentés comme des éducateurs de santé, des sophrologues, hypnothérapeutes pour arrêter de fumer ou, plus simplement, des cours et des démonstrations de bien-être, de relaxation ou de respiration. Aux côtés du CCAS d’Hirson ou des donneurs de sang, des séances gratuites visaient, d’ailleurs, à démontrer le bien-fondé de ces pratiques et d’un bilan de santé-vitalité.