CONCERT DE POCHE 2019 QUATUOR AKILONE JJT« Un morceau de musique classique est composé de plusieurs morceaux ». La présentation didactique du concert de poche donné samedi soir par le quatuor Akilone se voulait à l’image de cette association présente à Hirson pour la seconde année consécutive dans le cadre de la politique de la ville. « Il n’y a pas de concert sans ateliers, ni d’ateliers sans concert » : la formule explique parfaitement le travail préalable effectué par les quatre musiciennes dans les écoles d’Hirson et de Neuve-Maison, le Centre social, le collège ou l’après-midi même au conservatoire.

CONCERT DE POCHE 2019 QUATUOR AKILONE publicPour Emeline Concé et Elise De Bendelac, au violon ; Tess Joly, à l’alto ; et Lucie Mercat, au violoncelle, Haydn et Mozart sont indissociables. Du reste, le premier considérait le second comme le plus grand. Leurs vingt-quatre ans d’écart importaient peu, les deux hommes s’apprécient et le quatuor à cordes numéro 15 du maître autrichien fut présenté comme un hommage à son ainé.

CONCERT DE POCHE 2019 QUATUOR AKILONE musiciennesL’ensemble débuta, du reste, son concert hirsonnais et par son quatuor en ré majeur avant, pédagogie oblige, de faire découvrir au (nombreux) public une composition contemporaine de Xu Yi, née en Chine en 1963, et dont l’œuvre « Aquilone Lontano » fut spécialement composée pour les quatre artistes. Bref, ce passionnant voyage dans le temps et les styles fut particulièrement apprécié avec, en rappel, un menuet de Haydn, ainsi présent en début et en fin de soirée.